Assurance camping car

Qu'est ce que la contre visite de contrôle technique ?

Lors du contrôle technique d’un véhicule, 124 points sont vérifiés. Lorsque ces points de contrôle présentent des défauts, on parle alors d’altération. On distingue ainsi plusieurs catégories d’altération et certaines imposent une contre-visite. Si à la suite de la visite technique, il est indiqué sur le procès-verbal que le véhicule comporte une altération soumise à une contre-visite, alors une contre-visite de contrôle technique doit avoir lieu. Mais avant, le propriétaire du véhicule devra faire les réparations nécessaires en contactant son garagiste habituel. Et c’est après cela qu’il présentera à nouveau sa voiture dans le centre de contrôle technique pour la vérification des réparations effectuées.

Délai de la contre-visite

Lorsqu’une contre visite controle techniqueest exigée, le propriétaire du véhicule dispose d’un délai légal de deux mois pour réaliser les réparations exigées, et ce, à compter de la date du contrôle à partir duquel la contre-visite a été demandée. Si l’opération n’a pas eu lieu dans ce délai, alors un nouveau contrôle technique devra être passé.

Documents à fournir

Pour la contre-visite, le propriétaire du véhicule doit disposer absolument un certificat d’immatriculation, document également exigé pour la visite technique. En outre, il lui sera exigé le procès-verbal établi lors du contrôle technique qui a abouti à cette contre-visite.

Quelques altérations à la base d’une contre-visite

Comme indiqué plus haut, une contre-visite est exigée lorsque des altérations spécifiques sont constatées à la suite d’un contrôle technique. Prenons le cas de la plaque d’immatriculation qui est un point important du contrôle. Sur cette partie du véhicule, 4 altérations peuvent provoquer une contre-visite. Il s’agit de la non-concordance avec les documents d’identifications, la détérioration de la plaque et/ou de sa fixation, la non-conformité de couleur ou des caractères et l’absence totale de la plaque d’immatriculation. Il est bon de noter que la contre-visite peut être décidée si l’une de ces altérations est constatée aussi bien sur la plaque avant que sur la plaque l’arrière de la voiture.

Échangez à propos de ce post.